En visitant le site de Lenzing, la compagnie qui fabrique la fibre de Tencel® (que nous appelons souvent eucalyptus) — si vous ne connaissez pas la fibre de Tencel®, elle est l’une des fibres les plus écologiques qui soit, découvrez-la avec ce petit vidéo — j’ai découvert quelque chose de positif et inspirant… Refibra™ !

Bien que, ce mois-ci, je m’étais dit que je ferais un autre article sur la micropollution plastique liée en vêtements en fibre synthétique, j’ai dû changer d’idée. Après tout, c’est probablement l’un des plus gros problèmes environnementaux dont on n’entend jamais parler.  En revanche, c’est aussi un sujet très déprimant.

Qui plus est, je me demande souvent s’il vaut mieux parler des problèmes et mettre en évidence le négatif ou bien s’il vaut mieux se concentrer sur le positif quitte à ne pas entrer dans le détail. J’imagine que ça prend un peu des deux…


 

Pour en savoir plus sur le développement durable dans le textile → Inscrivez-vous à notre infolettre


 

 

C’est avec des déchets textiles de vêtements de coton usagés dissous que l’entreprise Lenzing fabrique cette nouvelle fibre (Refibra™).  Au même titre que l’eucalyptus lorsqu’elle fait le Tencel® .

 

D’abord, ma première réaction sur Refibra™

 

«Quoi!!!!»… Lorsque j’ai entendu la phrase : «La demande de vêtements devrait doubler d’ici 2025» (demand for apparel is expected to double by 2025). En pensant qu’on n’en a pas déjà assez (même trop) de vêtement?

 

Ensuite, ma deuxième réaction

 

D’abord, est-ce qu’ils sont en mesure de recycler uniquement les vêtements 100% coton? Qu’en est-il des tissus mélangés? (Ex: coton 95%, spandex 5%). Il semblerait, selon cet article, que c’est effectivement seulement les vêtements 100% coton.


 

Pour en savoir plus sur le développement durable dans le textile → Inscrivez-vous à notre infolettre


 

un vêtement 100% cotonEnsuite, des 50 millions de tonnes de déchets textiles par année, quel pourcentage des déchets textiles sont 100% coton? Sur le marché mondial des fibres textiles, le coton représente 30%. Par contre, quel pourcentage de vêtements sont 100% coton (et non un mélange de fibre ex: Polyester 50%, coton 50%)?  Selon Cotton Inc, 75% des vêtements pour homme et 40% des vêtements pour femme sont entièrement faits de coton (j’ai un peu de doute sur ces chiffres qui datent de 2011, mais bon, c’est approximatif). Assumant qu’il y a moitié homme, moitié femme… ça fait 57,5% …

Donc, environ  28,75 millions de tonnes/an (probablement un peu moins) de déchets de vêtements seraient éligibles à se faire recycler selon la méthode de Refibra™.
Cependant, ce calcule n’inclue pas les textiles utilisés pour d’autres usages: article de maison, etc., mais ça donne une idée. C’est plus que le 10-20% que je pensais initialement.  🙂

De plus, peut-être que le recyclage des vêtements faits avec des mélanges de fibres pourrait aussi bientôt être réalité selon cet article?

Puis, pour faire Refibra™, les déchets de coton sont mélangés avec d’autres arbres (woodchip) pour compléter la formule cellulosique. Quel pourcentage de coton usé et quel pourcentage d’autre bois? Je n’ai pas été en mesure de trouver cette information.

 

Finalement, ma troisième réaction

 

Il faut mettre de l’avant cette initiative ! Avec seulement 2656 vues (au 31 janvier 2018), c’est une A-B-E-R-R-A-T-I-O-N que cette vidéo — qui fournie une explication des plus intelligible — ne soit pas plus connue et plus partagée. Ainsi, je vous encourage à inviter vos amis à regarder celle-ci. Pour qu’ils aient une bonne dose d’inspiration ! Aussi, pour faire connaître ce qui pourrait être l’une des fibres de l’économie circulaire du futur !

Car, recycler les vêtements usés en les dissolvants, c’est un pas dans la bonne direction ! Depuis longtemps, des entreprises recyclent le coton. Plus précisément, on déchiquette les vieux vêtements pour en refaire une fibre, un fil, un tissu puis un nouveau vêtement. Cela inclut quelques limitations: fibre plus courte, plus de difficulté à en faire un fil, vêtement qui s’use plus vite. On passe à un niveau supérieur de recyclage en dissolvant les vêtements pour en faire une fibre complètement nouvelle.

 

Le futur…

 

Le Tencel® est fabriqué par Lenzing. La même compagnie qui fait Refibra™Sur le même ordre d’idée, nous avons toujours été limités dans notre usage de Tencel® à Respecterre. Nous devons acheter de grosses quantités qui sont parfois difficiles à vendre. Récemment, c’est avec joie que nous avons appris,  qu’un de nos fournisseurs de tissu, Kendor, allait bientôt offrir toute une gamme de tissus à base de Tencel® (eucalyptus) et coton bio ( voir au bas de la page) !!! Cela nous permettra d’acheter de plus petites quantités et d’offrir plus de choix de couleur et de sort de tissu. Restez à l’affût pour plus de produits à base de Tencel® chez Respecterre. Et dans quelques années, peut-être à base de Refibra™ !


 

Pour en savoir plus sur le développement durable dans le textile → Inscrivez-vous à notre infolettre


 

À propos de l’auteur Ugo Dutil : Ayant grandi à l’écovillage «la Cité Écologique» de 1 à 11 ans, j’ai décidé d’y retourner à 25 ans. J’aime bien ce mode de vie qui nous permet de prioriser les relations humaines face aux possessions matérielles. Je travaille avec Respecterre depuis 2013. La simplicité volontaire et la consommation responsable, surtout dans le domaine textile, me passionnent.