On doit constamment se demander ce que l’on pourrait changer dans notre vie afin que celle-ci soit plus fluide et harmonieuse. Comment est-ce qu’on la «design» dans ses fondements même pour qu’elle soit plus appréciable au quotidien. Il y a deux ans, j’ai fait le choix de retourner dans la communauté où j’ai grandi pour, entre autres, mettre en pratique une autre façon de vivre les déplacements quotidiens entre mon lieu de résidence, mon lieu de travail et le lieu d’apprentissage des enfants qu’un jour j’aurai. J’ai résumé en quelques idées les avantages qui font que j’aime de ce mode de vie et ce qu’il m’apporte tous les jours.

 

1.L’indépendance face à l’automobile

image1

Lorsqu’on peut facilement marcher dans tous nos déplacements quotidiens, on peut remettre en question l’achat et la possession d’une automobile. Une multitude de transports en commun est offerte en ville, cependant en milieu rural, il est plus difficile de se passer d’un véhicule. Lorsque son usage quotidien n’est pas nécessaire, il devient possible d’en être indépendant. Ce qui devient une belle économie d’argent, aussi une libération symbolique fasse à la dépendance à l’automobile que nous nous sommes créée au cours du dernier siècle. Évidemment, il est pratique d’utiliser une auto de temps en temps pour différents besoins. À la Cité Écologique, notre système d’autopartage nous donne accès à une auto lorsqu’on en a besoin pour aller en ville.

2.La paix et le calme

image2

Pas de trafic et congestion de circulation automobile. Pas de bruits. Moins de stress de plusieurs façons. Union avec la nature. La paix, le calme. Cette photo a été prise lors d’un de mes déplacements quotidiens 🙂

3. Des déplacements rapides

image3

Pour transiger de mon lieu de résidence à mon lieu de travail, 10 minutes de marche sont nécessaires. Ou 2 minutes à vélo. Je me déplace deux fois par jour aller-retour entre ces endroits. C’est donc dire que le temps consacré au déplacement quotidien varie entre 40 minutes et 8 minutes par jour. J’aime bien utiliser le vélo l’été 🙂

4.Un plus pour l’environnement

image4

J’ai entendu dire par une amie que les déplacements quotidiens sont la partie la plus importante de notre empreinte environnementale. Je ne sais pas si c’est vrai, mais il reste néanmoins que l’on peut estimer qu’ils représentent une partie non négligeable de celle-ci. On peut facilement comprendre que moins l’on utilise l’automobile, moins on émet de gaz à effet de serre. C’est donc dire que d’agencer ses déplacements quotidiens de façon cohérente nous apporte un plus sur le plan individuel, mais aussi sur le plan collectif dans la préservation de notre environnement.

À propos de l’auteur Ugo Dutil: Ayant grandi à l’écovillage «la Cité Écologique» de 1 à 11 ans, j’ai décidé d’y retourner à 25 ans. J’aime bien ce mode de vie qui nous permet de prioriser les relations humaines face aux possessions matérielles. Je travaille avec Respecterre depuis 2013. La simplicité volontaire et la consommation responsable, surtout dans le domaine textile, me passionne.