Alors que de plus en plus de produits chimiques sont utilisés dans la confection de nos sous-vêtements, certains d’entre nous ayant une peau plus sensible font des réactions allergiques qui se manifestent par des irritations et des rougeurs. Il est important d’entreprendre une bonne démarche pour identifier la ou les cause(s) de ces réactions. Voici quelques éléments pratiques à savoir qui pourraient vous aider à trouver les causes de vos allergies cutanées.

1. Le Latex

image1

Le latex est reconnu un pour être un allergène répandu. Malgré qu’il soit rare de nos jours, d’utiliser des tissus composés de latex, il est toujours présent dans la plupart des élastiques utilisés pour la confection de sous-vêtements. Dans ces cas-là, il est important de regarder si l’élastique du sous-vêtement est directement en contact avec la peau ou non.

2. La ou les fibre(s) qui compose(nt) le tissu

image2

Certaines personnes sont allergiques au nylon, au polyester ou même au coton s’il n’est pas bio. L’idée est d’identifier les fibres qui composent le tissu du sous-vêtement afin de savoir d’où provient le problème. Tous les vêtements doivent, selon la loi, être munis d’une étiquette de composition qui indique la ou les fibre(s) utilisée(s) pour confectionner le tissu. C’est aussi, en général, sur cette étiquette que l’on peut voir où le vêtement a été confectionné et quels sont les conseils d’entretien. Il se trouve, en général, dans une couture, à l’intérieur du vêtement.

3. Les teintures

image3

Les teintures utilisées peuvent aussi être la cause de réaction. Par exemple, vous pourriez ne pas être allergique aux fibres qui composent le tissu, mais à la teinture qui a été utilisée pour celui-ci. Un conseil, choisissez des sous-vêtements teints avec le procédé Oeko-Tex 100, qui est certifié sans danger pour la santé. Sinon, pour ne pas prendre de risque, achetez des sous-vêtements qui ne sont pas teints. Ils seront blancs dans le cas du coton et de couleur crème pour les autres fibres.

4. Les produits utilisés pour la culture du coton

image4

Vous l’avez peut-être déjà entendu, l’industrie du coton est responsable de 25 % des pesticides utilisés dans le monde. Ces produits sont versés directement sur les plants. Des résidus de ces produits pourraient se retrouver encore sur le vêtement après que celui-ci soit confectionné. Acheter des vêtements en coton bio prévient ce risque d’allergènes et permet en plus d’aider à prévenir la dégradation de l’environnement et de la santé des producteurs de coton conventionnel, qui sont de plus en plus touchés par des maladies graves telles que les cancers.

La sélection «Meilleur choix pour PEAU SENSIBLE» de Respecterre :

image5

Recherchez l’icône «Meilleur choix pour PEAU SENSIBLE» sur les produits Respecterre. Plusieurs clients à peaux sensibles nous ont déjà fait part de leur appréciation face à ces produits!

À propos de l’auteur Ugo Dutil: Ayant grandi à l’écovillage «la Cité Écologique» de 1 à 11 ans, j’ai décidé d’y retourner à 25 ans. J’aime bien ce mode de vie qui nous permet de prioriser les relations humaines face aux possessions matérielles. Je travaille avec Respecterre depuis 2013. La simplicité volontaire et la consommation responsable, surtout dans le domaine textile, me passionne.