Utilisez #Respecterre

et courez la chance de gagner 100$ de vêtements

Partagez

une photo de vos produits #Respecterre

Un(e) gagnant(e)

Tous les 3 mois

Nos vêtements sont faits de :

 

 

 

 

Viscose de bambou

Le bambou est la plante qui possède la croissance la plus rapide au monde. Sa culture ne nécessite aucun engrais chimique ni pesticide. Sa production utilise quatre fois moins d’eau que le coton et elle est totalement biodégradable. 
Malgré l’hydroxyde de sodium, le disulfure de carbone et l’acide sulfurique nécessaires au processus de transformation viscose. Nous pensons qu’il peut être utilisé de manière responsable et représente une alternative aux fibres synthétiques et au coton conventionnel.

Eucalyptus (lyocell)

Le tissu d’eucalyptus (Fibre Lyocell) absorbe l’humidité et prévient la formation de bactéries. Il est extrêmement doux et convient aux peaux sensibles. Il s’agit est une fibre 100 % naturelle, extraite de bois d’eucalyptus provenant de plantations certifées écologiques et durables situées en Europe. Le procédé de production de la fibre est respectueux de l’environnement à tous les niveaux. Les produits utilisés pour sa transformation sont recyclés jusqu’à 99.7 %.

Chanvre

Le Chanvre est beaucoup plus résistant que le coton. Il est hypoallergénique et non-irritant pour la peau. En fait, le chanvre est l’un des tissus les plus écologiques actuellement accessibles. La plante est naturellement très résistante aux parasites et sa croissance demande peu d’eau. Le tissu de chanvre a la particularité de « bien vieillir », en effet, plus vous le portez, plus il devient doux, souple, confortable.

Lin

Matière noble, le lin est une fibre entièrement naturelle qui ne nécessite aucun produit chimique pour sa croissance ni pour sa transformation. Le tissu nous garde au frais l’été et au chaud l’hiver, car l’air qu’il maintient dans ses fibres en fait un isolant naturel. Le tissu de lin a une action bénéfique sur les peaux sensibles. C’est le tissu le plus résistant. Il ne peluche pas et ne se déforme pas. Il s’adoucit avec les lavages.

Quand Écologie rencontre Économie

Nous avons tous envie d’économiser. Que ce soit pour arriver dans un budget ou pour avoir plus d’argent pour acheter des choses qui nous font plaisir. La plupart du temps, diminuer le prix d’un produit (les coûts de production) requiert de tourner les coins ronds sur le développement durable. De ce fait, l’écologie est souvent en opposition face à l’économie et les produits qui coûtent moins cher ont le pire impact sur l’environnement. Par contre, il existe certaines situations où écologie et économie s’harmonisent parfaitement.