Share

 

Zut! J’ai fait un trou dans mon pantalon en lin. Dois-je maintenant le mettre aux poubelles? Dois-je ne rien faire et laisser le trou s’agrandir avec le temps? Est-ce possible de le réparer? … Oui ! … Et c’est facile… C’est facile lorsqu’on sait comment s’y prendre, mais que faire lorsqu’on ne l’a jamais fait? Ironiquement, moi, qui travaille avec une entreprise de confection de vêtements, je ne sais pas comment réparer un petit trou. En fait, je suis la seule personne de l’entreprise qui ne sait pas coudre. Je pourrais très bien demander à ma collègue Karen ou Noëlline… mais tout le monde n’a pas accès à cette expertise. Et pour le but de l’article, je n’aurai pas recours aux gens qui m’entourent.

Il est vrai que j’ai un peu d’expérience. J’ai déjà recousu des boutons de façon maladroite, mais solide. Et l’automne dernier, à la suite d’une tentative de saut à l’extérieur du véhicule roulant en marche, j’ai dû recoudre une petite déchirure semblable sur mon jeans en chanvre. Mais cette couture, bien que robuste, est un peu bric-à-brac. Cette fois-ci, je vais essayer d’accomplir quelque chose de professionnel pour que ce soit à la fois pratique et esthétique.

Une bonne partie d’une consommation responsable se décide lors de l’achat d’un vêtement. Entre autres, les différences de fibres utilisées, les teintures, les impressions ou le pays de confections ont un impact sur l’empreinte environnementale d’un vêtement. De ce fait, l’autre partie est indirectement liée à la durée de vie du vêtement. Celle-ci sera longue ou courte dépendant de l’utilisation que l’on fait du vêtement, de comment on le lave et comment on l’entretient. Plus longtemps on utilise un vêtement, moins on en achète, et plus l’impact environnemental est petit. Alors, j’ai fait un trou dans mon pantalon, c’est dommage, mais c’est la vie. Dans une perspective de développement durable, je dois faire mon possible pour que celui-ci dure le plus longtemps possible.

Fil et aiguillePremière étape

Première étape, trouver une aiguille et du fil. Dans mon cas, un jeu d’enfant. Notre atelier est rempli de fils et d’aiguilles 🙂 Par contre, M. & Mme Tout-Le-Monde peut facilement trouver soit des kits de couture dans des magasins grande surface ou bien chez des détaillants spécialisés à prix très abordable (moins de 10 $).

Deuxième étape

Ensuite, acquérir l’expertise nécessaire.  De plus en plus, lorsque je cherche comment faire quelque chose que je n’ai jamais fait, je cherche d’abord un vidéo. Il y a de plus en plus de vidéos disponibles sur internet que montrent comment faire toute sorte de choses. Pour moi, la meilleure façon d’apprendre est par imitation et lorsque je vois quelqu’un faire la tâche en question, c’est un apprentissage tout naturel. Récemment, une entreprise qui offre des vidéos instructifs en ligne nous a contactés pour partager ses vidéos de réparation de vêtements pour débutant et j’ai décidé d’utiliser leur vidéo «Comment recoudre une déchirure» pour apprendre comment bien réparer mon pantalon. D’ailleurs, je vous invite à consulter le site de Gaia & Dubos pour y retrouver une série de vidéos instructifs en français.

Apprenez à réparer vos vêtements

Étape finale

Comment réparer déchirure de pentalonTroisième étape, mettre l’apprentissage en application. La réparation n’a pas pris beaucoup de temps (moins de 5 minutes). Finalement, le résultat n’est pas parfait, j’aurais pu choisir un fil plus foncé (comme la couleur du pantalon) et il y a une loupe dans le fil (la prochaine fois, je vais tirer un peu plus sur le fil). En ce qui me concerne, comme on dit souvent au Québec : «Ça fait la job».

 

 

 

Conclusion de cette expérience de réparation : ce n’est pas vraiment le résultat qui compte, mais le geste. C’est un petit geste, mais chaque petit geste compte et s’accumule. C’est la combinaison de plusieurs petits gestes de plusieurs individus qui finit par faire la différence.

 

À propos de l’auteur Ugo Dutil : Ayant grandi à l’écovillage «la Cité Écologique» de 1 à 11 ans, j’ai décidé d’y retourner à 25 ans. J’aime bien ce mode de vie qui nous permet de prioriser les relations humaines face aux possessions matérielles. Je travaille avec Respecterre depuis 2013. La simplicité volontaire et la consommation responsable, surtout dans le domaine textile, me passionne.

 

Le développement durable dans le domaine textile vous intéresseInscrivez-vous à notre infolettre 

 

Share

Comment réparer un trou dans son pantalon