Le blog

Donner la parole aux travailleurs: Entrevue avec Ugo

Je suis responsable des ventes et du marketing. Je m’occupe du contact avec nos clients pour les ventes. En gros, cela veut dire la vente de nos collections aux boutiques tous les 6 mois, le développement de nouveaux marchés et le lien avec nos clients. Je réponds aussi aux demandes corporatives (les entreprises qui nous demandent de coudre de nos vêtements à leur effigie, comme Radio-Canada, le Musée des Beaux-Arts ou certains spas).

lire plus

Donner la parole aux travailleurs : Entrevue avec Lisette

Nous continuons aujourd’hui notre série d’entrevues avec les employés (ées) de Respecterre, qui vous donnent un œil de l’intérieur sur le milieu de la mode, écolo, locale et éthique. Nous vous invitons à découvrir Lisette, une femme avec une grande expérience dans le domaine de la confection de vêtements. Mais surtout, une femme enjouée, qui fonce dans la vie et en apprécie chaque moment.

lire plus

What’s project 333 ?

You may have heard about the project (or challenge) 333. In a spirit of minimalism and responsible consumption some people take on the challenge to only use 33 articles of clothes, jewelry and accessories for a period of 3 months. The purpose of this project is to become aware of our behavior towards of fashion, to use less and to find out what we really need. Also, see if there is really a difference in how we feel and how others perceive us with a smaller wardrobe.

lire plus

Qu’est-ce que le projet 333 ?

Vous avez peut-être entendu parlé du projet (ou défi) 333. Dans un esprit de simplicité volontaire, de consommation responsable et de minimalisme, des gens se mettent au défi d’utiliser seulement 33 vêtements, bijoux et accessoires pour une période de 3 mois. Le but de ce projet est de prendre conscience de notre comportement face à la mode, d’utiliser moins et de découvrir ce dont on a vraiment besoin. Également, voir s’il y a vraiment une différence dans la façon dont on se sent et la façon dont les autres nous perçoivent avec cette plus petite garde-robe.

lire plus

Giving a voice to the workers: Interview with Noëlline

I am responsible for the boutique adjoining our sewing shop, the online boutique, and inventory management. In Respecterre’s early days, we decided to open our own shop in the rural areas! This allows us to receive guests on the wonderful ecovillage site while working in the shop. Increasingly, people also like to buy online, so I work on the online boutique at the same time.

lire plus

Donner la parole aux travailleurs: Entrevue avec Noëlline

Je suis responsable de la Boutique attenante à notre atelier de couture, de celle sur le Web ainsi que de la gestion de notre inventaire. Dans les débuts de Respecterre, nous avons décidé d’ouvrir notre propre boutique, en plein milieu rural! Cela nous permet de recevoir les clients sur le merveilleux site de notre écovillage, tout en travaillant à l’atelier en même temps. De plus en plus, les gens aiment aussi acheter en ligne, alors je m’occupe en même temps du service au détail.

lire plus

How to Repair Clothing Yourself

A part of sustainability in textile is decided when we buy a garment. The fibers it’s made of, the dyes, prints or countries of origin all have an impact on the environmental footprint of a garment. Thereby, the other part is indirectly linked to the life cycle of the garment. The longer one uses his or her clothing, the less he or she buys new one, the smaller the environmental impact.

lire plus

Réparer ses vêtements soi-même

Une bonne partie d’une consommation responsable se décide lors de l’achat d’un vêtement. Entre autres, les différences de fibres utilisées, les teintures, les impressions ou le pays de confections ont un impact sur l’empreinte environnementale d’un vêtement. De ce fait, l’autre partie est indirectement liée à la durée de vie du vêtement. Celle-ci sera longue ou courte dépendant de l’utilisation que l’on fait du vêtement, de comment on le lave et comment on l’entretient.

lire plus