On l’oublie souvent, mais un bon moyen de consommer de façon responsable est parfois de ne pas consommer du tout. Pour y arriver, on peut se demander s’il est possible de se passer de l’objet de consommation désiré ou bien s’il est possible de continuer à utiliser ce que l’on possède déjà. Dans les cas de vos vêtements, il est difficile de s’en passer 🙂 .     Voici 5 trucs simples, à appliquer au quotidien, pour faire durer plus longtemps vos vêtements :

 

1. Étendre pour sécher

image1

Vous savez la couche de mousse que l’on enlève du filtre de la sécheuse. Il ne s’agit pas de saleté, mais bien de fibres qui se sont détachées du vêtement. À force de perdre ses fibres, le tissu amincit et s’use plus vite. Donc… éviter la sécheuse. Étendre dehors pour sécher (ça sent tellement bon). Si vous n’avez pas de corde à linge, vous pouvez toujours faire sécher à l’intérieur de votre maison ou appartement (ça sera un peu plus long … 2 à 3 jours). Vous réaliserez aussi de belles économies sur l’électricité nécessaire à faire fonctionner la sécheuse. On peut même remettre en question l’achat de la sécheuse elle-même. Est-ce vraiment nécessaire?

2. Laver à l’envers

image2

Vos vêtements seront également plus durables si vous les tournez à l’envers lors du lavage. Cela permettra d’éviter l’usure de la finition extérieure, aidera à prévenir le boulochage (Dieu sait que nous voulons prévenir le boulochage!) et conservera de belle façon les impressions ou décorations du vêtement (s’il y a lieu). Les boutons seront aussi protégés alors qu’il y aura moins de frottement et de tensions.

3. «Zipper» et boutonner pour laver.

image3

Parlant de boutons… en boutonnant et en «zippant» (en bon français) la fermeture éclair de vos vêtements lors du lavage, ils seront moins enclins à accrocher d’autre tissu, s’étirer ou même se déchirer. Vous pouvez ainsi prévenir la déformation et l’usure prématurée du vêtement.

4.Raccommoder les Trous.

image4

Lorsqu’il y a un trou dans l’un de vos bas, vous avez l’option de développer votre débrouillardise pour réparer celui-ci au lieu de disposer du vêtement. Voici un petit vidéo (anglais seulement) qui montre comment raccommoder. Aussi, plus vite un trou est réparé et moins le vêtement se dégrade rapidement.

5. Faire «du Neuf avec du Vieux»

image5

L’américain moyen envoie au dépotoir environ 40kg de vêtement par année. Non seulement l’industrie de la mode est la 2e plus polluante pour fabriquer les vêtements, mais ces vêtements se retrouvent tous au dépotoir quelques mois plus tard.

Lorsque vous avez un vêtement trop usé pour être raccommodé, ou qui ne vous fait plus, ou qui s’est déformé ou ne vous convient plus. Il est toujours possible de lui donner une autre vocation. Par exemple, prendre un vieux vêtement, en faire un autre vêtement. Ou bien en faire un autre article comme un coussin, un sac à main, une peluche (un toutou), etc. Les possibilités sont infinies lorsqu’on laisse aller sa créativité. Vous pourriez même y trouver une passion.

Ces trucs sont aussi valables pour les vêtements Respecterre 🙂

À propos de l’auteur Ugo Dutil: Ayant grandi à l’écovillage «la Cité Écologique» de 1 à 11 ans, j’ai décidé d’y retourner à 25 ans. J’aime bien ce mode de vie qui nous permet de prioriser les relations humaines face aux possessions matérielles. Je travaille avec Respecterre depuis 2013. La simplicité volontaire et la consommation responsable, surtout dans le domaine textile, me passionne.